dans , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Nikon D6 : Le tout nouveau Reflex Pro dédié au sport !

Depuis le Z6 et le Z7, Nikon a fait parler de lui avec la sortie de ses boitiers hybrides plein format visant d’autres horizons pour la marque nipponne. Cependant, cela faisait de nombreuses années que l’on n’avait pas de nouvelle du côté reflex pro. 
C’est alors qu’en septembre 2019, Nikon annonce officiellement le D6,  20 ans après le premier de la série. Le D5 est sortie en 2016 et n’avait pas spécialement de défaut notable d’après les utilisateurs, donc à quoi s’attendre avec celui-ci ? 

Nikon, leader du marché pour les reflex professionnels ? 

En effet, cela fait quelques années que Nikon monopolise le marché du reflex pro notamment pour les photographes sportifs. 

Face à eux Sony et son A9 Hybride qui, malheureusement, n’a pas su séduire le milieu professionnel à cause d’un manque de réactivité de la part du boitier.
D’autre part, Canon avec son très connu et apprécié 1D X Mark II ( devenu il y a peu Mark III ) reste tout de même un peu derrière même si les deux boîtiers se valent. 

Pour rester leader, Nikon a dû améliorer encore et encore son petit dernier afin de le rendre parfait. Mais alors quelles sont ces améliorations sur lesquelles Nikon a progressé et pourrait vous donner envie de passer un cran au-dessus ? 

Un boitier taillé pour la photographie sportive 

Nikon a réussi en tout point à travers ce Nikon D6 à améliorer le D5.

Il apporte des améliorations nettes pour le plus grand plaisir des photographes sportifs, conquis par son prédécesseur. Nikon sait parfaitement de quoi leurs clients ont besoin sur le terrain, lors d’un événement sportif. L’autonomie du boitier est un facteur important. Cependant, sur cette version, elle s’annonce un peu moins bonne que sur son petit frère. 3580 images contre 3780 environ pour le D5, par contre elle reste bien meilleure que son grand concurrent le Canon 1D X Mark III (2850).

En termes d’autofocus, on sait à quel point il est important surtout dans ce type de photographie. C’est pourquoi Nikon nous propose cette année de bonnes améliorations. Le nombre de collimateurs change et passe à 105 ! De plus, Nikon annonce que l’eye detection est maintenant disponible à l’intérieur du viseur. Parmi les plus grosses évolutions de la marque concernant l’autofocus, on peut compter également sur les nouveaux 17 pré-réglages de collimateurs.

Un des 17 groupes d’Auto-Focus. ©Nikon 

Grâce au tout nouveau processeur Expeed 6, le Nikon D6 possède une plage de sensibilité beaucoup plus vaste allant jusqu’à 102 400 ISO et 3 280 000 en étendue. Cela lui permet d’offrir des images de parfaites qualités et sans bruit même avec une très faible lumière, de quoi intéresser encore d’autres milieux professionnels que le sport. Afin de couronner le tout, la rafale passe de 12 images par seconde à 14. 

Des fichiers JPG et des moyens de transferts encore plus efficace 

Un photographe professionnel sportif a besoin également de transférer des photos au format JPG de très bonne qualité et assez rapidement à l’agence. C’est pourquoi Nikon a mis au point deux fonctionnalités pour les aider dans cette tâche. Dans un premier temps un nouveau calcul de la balance des blancs permet aux clichés d’avoir une colorimétrie parfaite et constante tout au long d’une série de photos prise en rafale. Pour ce qui est de l’enregistrement il se fait par deux cartes XQD compatibles CF express avec la possibilité d’enregistrer des photos en JPG small/medium et large, cela permet de choisir quoi quel format livrer au client.

Pour ce qui est du côté connectivité et transfert, bien sûr le port Ethernet est toujours présent mais Nikon a ajouté un module Wifi directement intégré au boitier ainsi que du Bluetooth. En Wifi le taux de transfert est 15 % plus rapide que sur le D5 en utilisant un adaptateur.

L’ergonomie 

Le boitier est bien évidemment très rigide comme le D5 et arbore exactement le même design. L’écran arrière est tactile et permet une manipulation plus facile des menus. Un système de sécurisation apparait également avec ce boitier, permettant ainsi d’utiliser un anti-vol de type Kensington. Cette fonctionnalité n’est pas négligeable surtout quand on voit le prix d’un boitier et d’un objectif. 

Le nouveau système de sécurisation ©Nikon 

La vidéo présente mais pas essentielle 

La vidéo n’est pas un point essentiel de ce boitier étant vraiment destiné aux photographes. Cependant, il est intéressant de noter qu’il peut filmer en 4K à 30 i/s au maximum, ou du Full HD en 60 i/s. 

Disponibilité et tarif du boitier

Le Nikon D6 est désormais disponible dans toutes nos boutiques Images Photo pour un budget de 7299 euros ( boiter nu ) !
Passez en boutique, nous serons ravis de vous le faire essayer.

En conclusion 

En effet le prix est conséquent mais comme tout objet professionnel, si l’on veut de la qualité il faut oser y mettre le prix.
Ce boitier est précis et efficace et saura combler tous vos désirs de photographe, que ce soit en sport, en photo animalière ou même pour ceux qui veulent juste se faire plaisir.  

Alors les photographes, plutôt Nikon D6 ou Canon 1DX Mark III ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Peak Design : les accessoires qui font la différence.

SONY ZV-1 : Le futur du vlog !